Microcrédit Solidaire Suisse

Erelle Bertolini

Témoignage d'entrepreneur


Nom: Erelle Bertolini

Projet: Baies d'Erelle
Création et vente de bijoux artisanaux

Année de lancement: 2014

Site web: https://baiesderelle.com

bertolini

Comment l’idée de l’indépendance professionnelle vous est-elle venue ?

J’ai commencé à créer des bijoux et à les vendre autour de moi. Comme la demande suivait je les ai vendu à des boutiques puis je me suis prise au jeu de la création et le statut d’indépendant était la suite logique à mon évolution en tant que créatrice.

Quelles furent les difficultés rencontrées et comment les avez-vous surmontées ?

La plus grande difficulté était la partie financière. N’ayant pas d’argent de côté ou de famille pouvant me soutenir financièrement il m’a fallu garder pendant longtemps des activités en tant que salariée auxiliaire. Le jour où j’ai décidé d’ouvrir ma propre boutique j’ai essuyé des refus dans toutes les banques que j’ai contacté. Seul le Microcrédit Solidaire a accepté d’étudier mon dossier.

Etiez-vous soutenu par la famille, des amis ou, au contraire, vous sentiez-vous seul ?

J’étais soutenue moralement, non financièrement, par mes amis mais malheureusement je n’ai pas de famille donc aucunement par ma famille.

Quel est le meilleur conseil que vous avez reçu ?

Y croire et foncer. Ne jamais minimiser mes rêves et tout mettre en oeuvre pour y arriver.

En quoi le Microcrédit Solidaire Suisse vous a-t-il aidé ?

Il m’a permis d’avoir les fonds pour ouvrir ma propre boutique, le coup de pouce du début. Mais le Microcrédit Solidaire Suisse m’a aussi accompagné dans toute la partie administrative de mise en place.

Depuis quand existe votre société et quel bilan tirez-vous de votre expérience ?

Je crée des bijoux depuis 2008 mais j’ai ouvert ma boutique en 2014 et assis mon statut d’indépendante un peu avant. Le bilan avec Microcrédit Solidaire Suisse à été très positif car il m’a permis d’ouvrir ma propre boutique et de développer mon entreprise comme je l’espérais.